Rémunération des étudiants stagiaires en audioprothèse

La loi « Egalité des Chances » de 2008 avait instauré une obligation de rémunération des stagiaires, y compris les étudiants en audioprothèse, dès lors que le stage était d’une durée supérieure (ou égale ?) à trois mois. Comme un stagiaire ne peut (ne doit) a priori pas apprendre seul en cabine, sans l’autorité et la présence quasi-permanente de son maître de stage avec lui ou à proximité, de nombreux audioprothésistes estimaient, souvent à raison, que rémunérer un stagiaire n’était pas logique. En effet, on ne peut pas nier qu’un stagiaire en audio n’est pas là pour « faire tourner la boutique » ! Son impact sur le chiffre d’affaire de l’entreprise est nul, et c’est normal, il y a déjà assez de choses à apprendre sous l’autorité du maître de stage. Cette loi a provoqué une certaine raréfaction des offres de stages, dont les étudiants auront fait les frais pour trouver coûte que coûte un stage. La récente loi HPST (Hôpital Patient Santé Territoire) parue au journal officiel du 22/07/2009 rétablit la non-rémunération des stages à finalité pédagogique, dès lors que le stage nécessite la présence constante du maître de stage sur le lieu de formation et que la finalité de ces stages ne peut avoir pour objet d’accroître l’activité rémunérée des praticiens. Le stagiaire peut cependant être indemnisé d’éventuels frais liés à l’accomplissement de son stage. Le robinet des stages va pouvoir se réouvrir… en grand ! Références: Journal Officiel du 22/07/2009. Article 59. XD (par son syndicat).

Lire la suite Rémunération des étudiants stagiaires en audioprothèse

Sup’ d’Audio (marketing et santé)

Soyons clairs dès le départ : je ne vais pas critiquer ! Ni le journal, ni les personnes interrogées dans ses divers articles. Je n’ouvre pas le parapluie en disant cela, je constate, un peu navré.
J’ai pris le temps de lire « L’Ouïe magazine » du mois de juin. Que dire… Ce journal est le reflet de l’évolution de notre profession. Sans parti pris, c’est vrai, il nous montre les personnalités qui « comptent » maintenant dans l’audioprothèse : untel, issu d’une centrale d’achat d’un grand groupe de bricolage (!) est nommé directeur exécutif de ce groupe d’audioprothèse ; un autre, ancien responsable dans un groupe de biens de consommation, devient responsable marketing d’un groupe d’audioprothèse concurrent, etc…

Lire la suite Sup’ d’Audio (marketing et santé)