Du rôle du pavillon… tout simplement

Un pavillon, ça sert énormément.

Voilà un fait bien établi en audioprothèse.

Mais à l’heure d’aujourd’hui, même les vérités les plus établies par la science se trouvent mises en doute.

A ce sujet (je divague, là), je vous conseille la lecture de l’excellent petit fascicule de Etienne KLEIN sur ces remises en doute de tous les fondements modernes de la science par nos sociétés pourtant (et malheureusement parfois) hyper informées (le croient elles).

Bref, un pavillon à quoi ça sert ?

Preuve par l’absurde : « Et quand il n’y en a pas ? »

Et bien quand il n’y en a pas, ça manque :

8dB (2500Hz) à 10dB (3200Hz) de moins sur l’amplitude du REUG.

Voir les beaux gains étymotiques de Shaw, c’est bien :

Voir la réalité des choses par l’expérimentation (aucun être humain n’a été maltraité pendant cette mesure de REUR !)… c’est encore mieux !

Laisser un commentaire